Comment se passe la vinification du vin?

glass-3077869_640

Avant d’être embouteillé, le vin subit de nombreuses transformations. Passer des grappes de raisins pour du delicieux vin, le viticulteur prend du temps et use de différentes techniques pour faire de ces fruits un véritable cru. Ce professionnel est une personne qui connaît tout du vin; le type de vin, ses caractéristiques et tout le reste. Il est donc à mesure de reconnaître un vin parmi tant d’autres, avec un risque infime de se tromper. Pour arriver à ce résultat qui accompagne nos repas au quotidien, le viticulteur fait passer le raisin par plusieurs étapes.

Faire son propre vin

Pour fabriquer un vin, on a besoin de raisins qui sont récoltés dans son domaine ou sa plantation. Une fois les vendanges faits, il faut séparer les raisins en fonction des cépages et de sélectionner ce qui correspondent au type de vin que l’on souhaite avoir (blanc, rosé ou rouge). C’est seulement après cette étapes qu’il va falloir passer à l’egrappage.

L’egrappage c’est l’étape qui consiste à ôter les tiges qui relient les raisins en grappes. On doit les enlever pour ne récupérer que les raisins eux-memes. Si on dispose de la machine qui eggrape les raisins,  on peut l’utiliser. Au cas contraire, cette tache se fera manuellement. Avec la machine, les raisins s’éclatent et sont acheminés dans le bac où ils pourront macérer. Sans machine, le foulage pourra se faire à la main, avec une fourchette par exemple. Après la macération, les raisins sont versés dans une cuve en bois ou en inox où ils devront rester dix jours durant pour une bonne fermentation. A ce niveau, il est important de la température ambiante varie entre 12 et 16°.

Au bout de 10 jours, les déchets de raisins tels que la peau et les pépins remontent à la surface. Il faudra donc recueillir le jus et presser les déchets pour récupérer le peu de jus qu’ils contiennent. Ce vin recueilli est donc place dans une autre cuve où il pourra passe plusieurs mois avant d’être consommé.